RSS

Archives de Tag: topshop

Topshop s’enfonce…enfin le groupe Arcadia

Topshop, toujours connu comme le trendsetter londonien, est en train de se faire torpiller par les Zara, Cos et autres Urban Outfitters. Topshop est effectivement en passe de fermer 250-260 de ses boutiques au Royaume-Uni.

Présent dans 20 pays et à l’infini en ligne, Topshop, initialement chaîne pour ados, est né en 1964 à Sheffield. La version homme fut lancée en 1978, Topman.
Topshop fait partie de l’empire Arcadia compose également de Burton, Dorothy Perkins et Miss Selfridges sous le patronage de Sir Philip Green.

Cette fois, on nous sort l’excuse de l’été indien au Royaume-Uni pour justifier les mauvais résultats de ses marques !
Même si la compétition des centres commerciaux rend les boutiques de centre ville moins attrayante, une autre raison qui mérite d’être soulevée est que le groupe Arcadia s’est certainement reposé sur ses lauriers (créativement) pendant que d’autres marques innovaient et offraient un meilleur rapport qualité prix.
Malgré les nombreuses collaborations intéressantes, comme avec Kate Moss, il en faut plus pour satisfaire les clientes qu’avant…Le règne de Topshop s’essoufflerait-il (en Europe) ? Car aux USA et en Asie, ca décolle…

Ma collaboration préférée remonte à 2010 avec Christopher Kane, Ann Sofie Back et Ashish : original mais pas importable, sensuel mais pas vulgaire, rock’n’roll féminise.

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 novembre 2011 dans Mode

 

Étiquettes : ,

Nail art chez Wah

Lundi soir, je me suis donc rendue au corner Wah de Topshop pour une séance de nail art et j’avoue que j’ai été assez impressionnée…

La personne qui s’occupe de moi d’habitude dans mon coin était en vacances (je sais, en août, çà arrive…). Du coup, me voila en recherche d’une nouvelle artiste: rien près de chez moi et très peu même à Londres.
Ma seule option décente était Wah, dont j’avais justement entendu parler récemment dans l’Evening Standard.
J’ai ainsi découvert que le nail art était issu du street art.

Sharmadean Reid, 27 ans et éditeur de la section Sportswear du magazine Arena, a fondé son 1er salon à Dalston (l’endroit où tout se passe à Londres ces temps-ci)  il y a 2 ans.
Pas étonnant avec un background aussi créatif puisqu’elle a fait un passage par Central St Martins et une fervente supportrice de la street culture où les tendances naissent dans la rue pour être ensuite adoptées mainstream.
Elle défend ardemment Londres comme intense foyer de créativité, ce en quoi je ne peux qu’approuver!
Rançon du succès, elle a désormais cette concession à Topshop Oxford Street et un salon à Dublin.

Arrivée au salon,  j’avais déjà plus ou moins décidé ce que je voulais d’après les designs suggérés sur leur site, le Breakfast at Wah
Mais tout est possible, sky’s the limit et je retournerai certainement pour quelque chose de plus ébouriffant 🙂

Pour les techniques :
J’avais expérimenté le airbrushing nail art à l’aide d’un pochoir et stylet, cette fois j’ai eu droit au dessin directement au pinceau. C’est clairement du boulot mais « someone’s gotta do it »…

J’en ai profité pour papoter un peu avec la nail technician, vu que j’étais là pour une heure….
En termes de type de clientèle, c’est très varié puisque Topshop draine locaux et touristes de 20 à 40 ans.
A l’inverse, Dalston était plus « roots » mais aussi beaucoup plus calme…

Elle me posait des questions sur le marché du « nail art » en France en comparaison avec ici où il est florissant mais je n’ai su que lui répondre, étant partie depuis pas mal de temps déjà…

Et j’apprécierai vos retours/ commentaires sur ce sujet:

 
1 commentaire

Publié par le 8 septembre 2011 dans Lifestyle

 

Étiquettes : , , , ,