RSS

Archives de Catégorie: Lifestyle

Shoes, shoes, shoes…

I don’t know who invented high heels, but all women owe him a lot!

Marilyn Monroe

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 19 novembre 2012 dans Lifestyle

 

Étiquettes :

Senteurs hivernales

« Where should one use perfume? » a young woman asked.
« Wherever one wants to be kissed« , I said.

Gabrielle Coco Chanel

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 novembre 2012 dans Lifestyle

 

Étiquettes :

RuPaul, mon coach du lundi

Cette semaine, c’est RuPaul qui est mon coup de cœur pour son sens inné du style et son « girl power » (si ce terme existe encore…)
Un « personnage » pour qui les femmes sont une perpétuelle source d’inspiration, qui mieux que lui pour une séance de pep talk en ce début de semaine…

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 octobre 2012 dans Lifestyle

 

Étiquettes :

En souvenir de l’Ecosse

Après ces vacances riches en rebondissements en Ecosse, j’avais envie de partager avec vous ma découverte du Harris Tweed ou la crème de la crème en matière de Tweed.

Devant être produit intégralement dans les iles Hébrides pour etre authentifié du label Harris Tweed, la légende raconte que les fibres seraient passées dans de l’urine de mouton, puis rincées bien évidemment 🙂  Mais lisez plutôt

Un procédé artisanal pour une qualité de tissu qu’on a désormais du mal à trouver en Europe (et je veux dire produit en Europe).

Son histoire qui date du 19ème siecle mérite également le détour à mon avis.

J’espère que ceci vous aura donné envie de découvrir la mode écossaise d’un peu plus près…

la vache des Highlands, plus originale que le mouton

 
Poster un commentaire

Publié par le 14 mai 2012 dans Lifestyle, Mode

 

Étiquettes :

Interview dans un pop-up shop de Farringdon

Une fois n’est pas coutûme, je vous propose un blog post en anglais sur une boutique temporaire dans le quartier de Clerkenwell.
C’est au 64 Clerkenwell Road que j’ai rencontré les charmantes Gabrielle Levene, experte en mobilier et vêtements vintage et Julie Landau, la championne des concepts créatifs (chez Eve & Eileen) qui ont investi cet espace commercial pendant six semaines.

Gabrielle m’a reçu entre 2 clients, une vidéo à shooter et du shopping vintage. Pas de tout repos!

So, Gabrielle, thanks for having me. First question would be: how long have you been in the industry?
Haven’t been in the industry that long but I’ve been collecting vintage clothes for years and always been into fashion since I was little.

Do you make or do you create?
Both, it is split between my partner Julie and me, we’re both designer makers in household objects.

How did this pop up shop project come about?
We wanted to try out our products on the public, Craft Central has a little shop space that we took for a week but felt too short for all this effort.
Somebody offered us this space which is about 5 times the size! So, we’re here for 6 weeks. Nowadays, there seems to be a loophole with businesses having empty premises, they want to get creatives in there and it’s important for the artistic community.

  

Who is your favourite designer?
There’s so many, if I think of the ones that stand out,  Alexander McQueen,  Thierry Mugler or Dolce & Gabbana.

What would be your favourite period/ time for collecting items?
1920’s, 1930’s, up to the Forties.
The earlier the better really, that’s the periods I’m very inspired by: early cinema, early photographs, especially when you mix it up with current styles like the fetish scene or burlesque.

Did you have any formal training or are you an autodidact?
No, it’s just passion and inspiration. I did linguistics at university and then went into film. I’m actually a film-maker

How do you promote your work? Any artistic collaboration?
This is quite a new venture but we’ve been approached by designers and artists interested in collaborating and we’re definitely open to that!

How do you split roles between you and your partner?
I specifically do the vintage clothes, make cushions, erotic jewellery and I collect vintage clothes particularly from the turn of the century to 1940s. And I’m more Fine art; I deal with the painting and details like these vintage cushions with 1920’s trimmings on them or lace.
Our skills really complement each other as Julie is more of a designer/ builder; great at constructing things and concepts/ products like these light boxes.

Favourite place to go vintage shopping?
Portobello Market on a Friday, East London has some great vintage shops too and the Vintage Fair.

So, what will you do with all these items in 6 weeks?
Hopefully, there’ll be another shop space. We’ve been really lucky with this space.

Final words:
It’s a great thing (pop up space) for any budding artist, designer makers, fashionistas to do because you can really try out everything on the public, you get a sense for what they’re looking for, what they like and it’s helpful as an artist.

We really wanted this space to be somewhere that people wanted to come and hang out, other than friends and there’s been loads of passers-by who are friendly and excited by the idea.

To discover the lovely ladies and their brilliant work, head to the boutique on April,27th for their already famous soirée…

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 avril 2012 dans Lifestyle

 

Étiquettes : , , , ,

Alexa Chung, so British ou pas?

L’une des icônes de la mode britannique (celle qui reste, pas la kleenex) depuis quelques temps déjà, c’est Alexa Chung. Et j’avoue que j’oscille entre j’aime et je déteste selon les jours.

Je vous donne les pros et cons et je vous laisse juger:

Points forts:
-Un style très portable, urbain et cute aussi (en journée)
-Ne se la pète pas sur les red carpets, garde un style relativement sobre (en soirée)
-Représentante de la nouvelle génération: l’ East London girl, la cool attitude
-Egérie de Lagerfeld et quand même, c’est pas rien
-Dotée d’un physique agréable et d’un flair (née dans une famille d’artistes doit aider)
-Fait partie des contributing editor du British Vogue
-En 2009, Mulberry crée un sac à son nom, l’ »Alexa »
-Anna Wintour l’a décrite comme un  » phenomenon » tandis que le New York Times parle de la « Kate Moss of the new generation »
-A reçu le British Style Award, voté par le public en 2011
-Est sortie pendant  4 ans avec le chanteur des Arctic Monkeys

Points faibles:
-Ne prend pas beaucoup de risques avec son look
-Est finalement assez commerciale (mannequinat, ambassadrice de Lacoste et Superga, présentatrice TV – la plupart de ses programmes se sont soldés par des échecs d’audience)
-Très décontractée, limite ado qui refuse de grandir (cheveux ébouriffés, make up minimaliste)

Vu la longue liste de positifs, je devrai être fan et c’est vrai que sur le papier, on a un CV showbiz qui tue mais justement, j’hésite toujours…
Car je trouve son style un peu fade, qui manque de grande fantaisie et pour une icône de mode, la comparer a Kate Moss, c’est pousser le bouchon!
Pour moi, Alexa Chung illustre bien le courant «new boring » (n’effraie pas la ménagère ou les parents d’ados, pas comme Lady Gaga quoi, passe bien au pub avec les potes, juste neutre et cela pas ma conception de la mode « aspirationnelle ». C’est justement parce qu’elle est proche de nous qu’elle me dérange, où est le rêve??

Jetez un œil à son blog Daily Alexa Chung et donnez-moi votre avis sur la question….

 
2 Commentaires

Publié par le 26 mars 2012 dans Lifestyle, Mode

 

Étiquettes : , , , ,

La mode british vue par Olivia Palermo

Cette semaine, j’avais le choix entre vous proposer une revue de la Fashion Week londonienne (pas follement original…) ou laisser quelqu’un qui est aux premiers rangs des défilés et apporte un regard personnel sur la mode londonienne s’exprimer.
La deuxième solution me paraissait plus croustillante…
L’experte en question, Olivia Palermo, est sur le devant de la scène depuis sa participation a un desormais ancêtre de la téléréalité the City où elle incarne une socialite new-yorkaise officiant à la rédaction d’Elle.
Depuis, elle a géré des Relations Publiques pour DVF et fut ambassadrice de Mango en 2010.
Bien que je trouve son blog un peu dry et journalistique, son flair de stylisme ne la trompe jamais, je lui dédie donc ce post pour cette faculté à mélanger créateurs et high street afin de créer un style unique, décontracté chic.

L’essence de son style volatile est assez bien capturée ici ainsi que par Polyvore. Grazia l’a interviewée récemment sur sa vision de la mode britannique: pas trop tiré à quatres épingles, plutôt un soupçon streetwear chic et du floral pour le printemps; jugez plutôt.

                                                  

Crédits photos: Style.com, Jolisa Fashion lovelyish et My Celebrity fashion

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 février 2012 dans Lifestyle, Mode

 

Étiquettes : , , , ,